Le poisson zèbre

Un poisson zèbre en vadrouille

Bonne humeur # 1

C’est pas sûr que je sois de bonne humeur dimanche soir. Alors j’ai décidé de prendre de l’avance: cette semaine, chaque jour, un post de « bonne humeur » (et puis si ça se passe bien, j’aurais pris de l’entraînement). 

avril 17, 2007 Posted by | Madagascar | 5 commentaires

Fazasoma, la radio

diams-force.jpg

Je vous ai déjà parlé de l’association Fazasoma, basée à Madagascar, dans le post du  28 février. https://lepoissonzebre.wordpress.com/2007/02/28/lassociation-fazasoma/

Le week-end dernier, Francine et Claude de l’association Fazasoma sont passées à la radio dans « le Clou de la soirée », l’émission de Mano Solo sur Aligre FM, et on peut les écouter ici: http://aligrefm.free.fr/Aligre/player/Playerclou1.htm

Cette émission vous montre la force de caractère, l’énergie et l’intelligence des deux mémés qui vous racontent par exemple que pour envoyer un gamin à l’école pendant un an à Madagascar, ça ne coûte que 11 euros!!!!! Trop d’argent pour beaucoup de familles sur place, mais rien pour nous! A l’heure actuelle, Fazasoma ne dispose que d’une trentaine de virements mensuels, plus quelques rentrées ponctuelles grâce à de petits concerts de soutien ou des ventes occasionnelles. Cela ne suffit pas!!!

Alors voilà, maintenant, l’heure est grave. Je déclare solennellement sous le contrôle de l’huissier assermenté Maître Diabolo que si on arrive à rassembler 3 promesses de virements mensuels ici, même de 10 euros, même de 5 euros, j’apprend à chanter, je me déguise, et je vous fais Diam’s à la fin du mois d’avril, sur une vidéo, et c’est même pas un poisson ce coup-ci, parole de scout. 🙂 

avril 5, 2007 Posted by | Madagascar | 9 commentaires

L’association Fazasoma

claude2.JPG

Vous savez qu’ici, je parle souvent de Madagascar. Et bien en ce moment, c’est la cata noire : un cyclone après l’autre, et pourtant, on en parle beaucoup moins que pour la Réunion (ce que je ne conteste pas, la Réunion est française, mais en même temps, ce sera vite réparé chez eux, plus vite qu’à Mada en tout cas).
Un cyclone touche les côtes mais pas seulement. Ce sont des routes, des ponts, des maisons qui s’en vont, des maladies qui arrivent et le prix du riz qui s’envole. J’ai lu que la France avait envoyé 130 tentes. Oui, bon, c’est bien, mais c’est quand même pas beaucoup. Quand on se prend 3 cyclones par an sur la tête, on commence à désespérer. Il y a plusieurs façons d’aider les gens à Madagascar, mais il y a au moins deux associations qui sont sans tâche (ce qui n’est pas toujours le cas) et à qui on peut donner un petit peu d’argent sans scrupules. La première est celle du Père Pedro, Akamasoa. Je rassure les anti-cléricaux, le père Pedro c’est de la dynamite pas du tout gnangnan ni sectaire, et ça marche terriblement bien. Grâce à lui et au travail de milliers de malgaches, des centaines et des centaines de maisons, hôpitaux, écoles ont été construits. L’un des sites pour le connaître et l’aider est celui des amis d’Akamasoa (voir ci-dessous).

Mais il y a aussi une association plus petite, que nous connaissons bien dans le petit réseau du net auquel j’appartiens, c’est l’association Fazasoma. Fazasoma a été fondée par deux mémés bourlingueuses, à partir de strictement rien. Et pourtant, elles déplacent des montagnes, construisent des puits, des maisons pour les femmes seules et leurs enfants, achètent des décortiqueuses à riz, de la nourriture, des outils etc… L’association Fazasoma a dernièrement eu les honneurs du Père Pedro, ce qui n’est pas rien. Mais malgré les ventes et les opérations « virements réguliers » organisés sur plusieurs forums, Claude et Fifine n’ont pas assez d’argent, notamment parce que sur place, on leur en demande de plus en plus. Et ne pensez pas qu’on puisse compter sur le gouvernement. Non pas qu’il ne le voudrait pas aider, mais simplement parce qu’il est déjà très occupé à construire des routes, des dispensaires, ou à acheter du riz pakistanais pour nourrir des populations dont les champs ont été inondés.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser. Moi qui suis très méfiante envers un tas d’organisations humanitaires, et bien ces deux-là, vous pouvez y aller les yeux fermés!

Akamasoa et Fazasoma ne sont pas situés directement en bord de mer, mais les cyclones auront forcément un impact sur eux-aussi…

http://www.perepedro.com/accueil.html
http://www.fazasoma.org/

février 28, 2007 Posted by | Madagascar | 4 commentaires

Ambohimanga, la colline bleue

Il y a quelques centaines d’années, le centre de Madagascar, appelé Imerina, était constitué de nombreux royaumes. Lorsque le roi Andrianampoinimerina arrive au pouvoir en 1787, il entreprit la réunification de ces royaumes et la création d’un état moderne, avec une assemblée populaire de représentants des différentes régions administratives. Il règna jusqu’en 1810, date à laquelle son fils Radama Ier lui succéda.

En mémoire des douze rois et reines qui régnèrent sur les collines de l’Imarina, Andrianampoinimerina éleva ces lieux au rang de collines sacrées. La plus prestigieuse est sans doute Ambohimanga, où il résidait souvent. Lorsqu’on va à Ambohimanga (ce qui était interdit aux étrangers à cette époque, à cause de son caractère sacré justement), on y visite la maison du roi, une demeure très simple au toît de tuiles de bois, mais aussi d’autres pavillons dans lesquels ont séjourné les reines Ranavalo Ière et Ranavalo III. Les lecteurs de Pagnol se souviendront de la terrible reine Ranavalo Ière dont la réputation a franchi les frontières de la grande île.

Ambohimanga a été classée au patrimoine mondial par l’Unesco, mais ça ne nous a pas empêchés d’y faire des rencontres de la plus grande simplicité:

février 3, 2007 Posted by | Madagascar | 2 commentaires

C’est la fête au village

C’est lundi. Pour se donner un peu de courage, une petite fête de village, filmée après une cérémonie de retournement de mort, au cours de laquelle une famille change le cercueil d’un défunt mort des années auparavant, lui apporte de nouveaux vêtements, des fleurs et un peu d’argent. Le retour au village s’enchaîne par une grande fête où la morosité et la tristesse ne sont plus de mise.
Cette tradition, courante dans les montagnes et plateaux du centre de Madagascar, se retrouve également sur l’île de Sainte-Marie.

janvier 22, 2007 Posted by | Madagascar | 2 commentaires

Guitar Hero

jose-onja-image.jpgA Madagascar, on ne fait pas que de la musique « traditionnelle » ou de la musique « à danser ».
On fait aussi du rock, du rap, du reggae, des « chansons à texte », et du blues.
Nous avons rencontré ce « guitar hero » dans un hôtel de la capitale. Quelques années auparavant, nous y avions croisé son père. A présent, ils jouent tous les deux, ensemble, et le gosse n’a que 15 ans!!! Personnellement, je le trouve très doué!

Le groupe s’appelle José Onja, du nom du fils.

janvier 21, 2007 Posted by | Madagascar | Un commentaire

Tressages

Brenda, Juliano et les autres, vous nous manquez déjà…
A l’année prochaine!

janvier 13, 2007 Posted by | Madagascar | 3 commentaires

L’année du girofle

Savez-vous d’où viennent les clous de girofle qui sont dans votre cuisine?
Par exemple de Madagascar. Il y a des années fastes comme l’année 2006 où l’on a pu voir des nattes recouvertes de girofle dans tous les villages de la côte. Parfum garanti.

Voilà comment ça se passe:

Lien de la vidéo chez dailymotion: http://www.dailymotion.com/karamazov/video/xmpfo_lannee-du-girofle

L’année du girofle

janvier 9, 2007 Posted by | Madagascar | 2 commentaires

La pêche aux « carabosses »

La pêche aux carabosses ou « Baywatch in Madagascar »?

Admirez la technique. Il paraît que seuls les étrangers mangent ces bêtes étranges. D’ailleurs, les gosses du village ne sont pas fous, ils nous ont tout laissé! Mais on n’a pas eu le cran d’essayer…

Vidéo tournée à Madagascar, Ile Sainte-Marie, octobre 2006.

Lien de la vidéo sur dailymotion:

La pêche aux carabosses

janvier 9, 2007 Posted by | Madagascar | 3 commentaires