Le poisson zèbre

Un poisson zèbre en vadrouille

C’est (enfin) parti: Day 1

Je me prive de Christiano Ronaldo pour démarrer (enfin) cette « rétrospective » San Diego. Je ne sais pas si vous vous rendez bien compte de ma très grande abnégation en ce moment précis (en plus je réalise que je viens de rater le Lac Powell à cette émission que je ne regarde JAMAIS, des Racines et des Ailes. C’est le bouquet).

Alors voilà : du 12 au 16 avril s’est tenu à San Diego, Californie, le meeting annuel de l’American Association for Cancer Research. L’AACR fêtait ses 100 ans, j’étais obligée d’y aller, quand même.
L’AACR s’est donné pour mission de lutter contre le cancer par la promotion des connaissances, aussi bien sur le plan clinique que sur le plan de la recherche dite fondamentale. Cette association gère donc un nombre conséquent de publications à destination des médecins, des scientifiques, mais aussi du grand public et des malades, par l’intermédiaire de son site internet notamment. Et elle organise des dizaines de congrès par an, sur des thèmes variés, le congrès annuel étant la grande messe incontournable. Washington, Denver, San Francisco ou San Diego, le meeting annuel se balade selon les années.

Impossible de vous donner précisément le nombre d’inscrits (et présents !) lors de ces quelques jours à San Diego, mais on parle d’environ 20 000 personnes. Autant dire que vous pouvez parfaitement rater les gens que vous connaissez !! Pendant 4 jours et demi se sont donc succédées des sessions plénières, avec des intervenants généralement « célèbres » (en tout cas dans notre milieu !), des sessions un peu plus petites sur des sujets très spécifiques, et des sessions « posters », où les inscrits présentent leurs résultats à la communauté, sous forme de poster justement.

On verra que les sujets abordés sont très nombreux, et concernent aussi bien les dernières découvertes moléculaires que les dernières avancées en matière de prévention, de diagnostic et de traitements. Certaines sessions sont ouvertes aux patients ou aux représentants de leurs associations de malades, très organisées aux Etats-Unis.

Et puis dans les très gros congrès, comme celui-ci, il y a les sessions « ateliers » qui aident les chercheurs et les médecins à améliorer leur travail :
« comment écrire un projet qui va rafler des subventions », « comment établir des collaborations fructueuses et monter un réseau », « comment faire carrière lorsqu’on est une femme, ou issu d’une minorité, ou un petit jeune qui débarque ! » etc etc…
On est aux Etats-Unis, on est dans le règne du « how to » et « you can do it », et ma foi, je dois dire que j’y ai parfois appris certaines choses au fil des années.

A une heure donnée, vous avez donc plusieurs dizaines de sessions, qui durent quelques heures chacune. Vous avez donc intérêt à avoir établi votre programme à l’avance si vous ne voulez pas devenir chèvre ou vous transformer en jogger. Pour cela, vous aurez pris soin de préparer votre itinéraire avec le fantastique programme informatique dans lequel vous rentrez des mots-clés et vous choisissez vos interventions. Hop, en quelques secondes, le programme vous pond un petit itinéraire pour les 5 jours, passant par le maximum de points, en vous indiquant les conflits potentiels de lieux et d’horaires. Non mais vous ne croyez pas qu’il vont vous laisser venir en touriste !

Mais ne vous inquiétez pas, je ne vais pas tout vous raconter. J’essaierai néanmoins de tirer de petites choses intéressantes et des anecdotes de ces quelques jours !

En photo aujourd’hui, la magnifique et immense « salle » panoramique, dans laquelle les participants descendent des litres de Starbuck et avalent des cookies oatmeal raisin brand (super bons) ou des sushis et tacos (pas toujours terribles) entre deux sessions. C’est aussi dans cette salle que l’on trouve l’un des internet cafés du congrès, où l’on a droit qu’à 15 minutes de californian surf en cas d’affluence, et le service d’ordre est très sévère…

La suite demain.

avril 23, 2008 - Posted by | America, Science et Recherche

7 commentaires »

  1. Enfin, nous y voilà… On peut dire que tu nous auras fait languir ! Le décor est planté : j’attends avec impatience l’entrée dans le vif du sujet.

    Commentaire par Dominique Boy-Mottard | avril 23, 2008

  2. oui….. c’est parce que j’étais un peu ronchon ces derniers jours…..

    Commentaire par Rédaction | avril 23, 2008

  3. Ce n’est plus de l’abnégation, c’est du sacrifice 😉
    Tout ça pour nous offrir, enfin, un billet. Nous apprécions.
    Cela dit, suis bien content de pas être chercheur : 20 000 personnes, des avions, des cochonneries à manger, des parcours du combattant et des maladies ? Du sacrifice, disais-je.

    Commentaire par Claudiogene | avril 24, 2008

  4. Quand on a fait dans la science molle toute sa vie :ça fait envie!

    Commentaire par patrick mottard | avril 24, 2008

  5. Hi hi, claudio, et oui, j’ai la private joke un peu facile des fois! Plus sérieusement, lorsqu’on aime tout ça, ce n’est pas du sacrifice, sois sans crainte.
    Patrick, y avait un peu de sciences molles aussi, par exemple des sessions sur les relations aux malades, sur les problèmes socio de l’accès à la connaissance et aux traitements etc… Sur TA partie des sciences molles, chuis pas sûre…

    Commentaire par Rédaction | avril 24, 2008

  6. Les sushis c’est bon pour la prévention contre le cancer il paraît. Sauf quand ils sont bourrés de mercure ! J’attends la suite avec impatience, histoire de me donner un avant goût de mon trip to new york prévu cet été.

    Commentaire par Antoine | avril 24, 2008

  7. Antoine, je t’ai déjà dit que je te haïssais? Voilà, c’est fait, je te hais.

    Pour les sushis, je suis en fait une addict, et donc je suis très difficile, et ceux du congrès…. par contre, on a mangé un jour des sushis « hawaïens », nom d’un chien, les japonais n’ont qu’à bien se tenir!! Pour la prévention du cancer, et bien, vous ne couperez malheureusement pas aux dernières nouvelles de demain dans ce domaine, dans l’un des posts sur ce congrès, mais pas tout de suite…

    Commentaire par Clotilde | avril 24, 2008


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :